top of page
  • Photo du rédacteurMarjorie Béchard

Lumineuse Florence

Après Rome, Florence s'est avérée une magnifique surprise. Pratiquement tout de cette ville m'a d'emblée beaucoup plu. À taille plus humaine que Rome, on s'y déplace fort aisément à pied et chaque détour révèle une nouvelle beauté. Je ne sais pourquoi, mais la lumière y est particulière et les photographes y seront donc comblés.



Une note particulière pour l'hébergement


De façon générale, se loger à Florence m'a semblé plus coûteux qu'à Rome. J'ai dormi dans un bed & breakfast digne de mention, La Nannina (www.lanannina.com). De l'extérieur, on ne croirait pas arriver dans un hôtel ou un b&b, car il est situé dans un complexe d'appartements, à quelques pas seulement de la gare. La décoration est jolie et romantique (messieurs, allez-y quand même!), c'est d'une propreté exemplaire mais surtout, les propriétaires sont très gentils et accueillants. Je voyageais seule, ils prenaient le temps de parler avec moi et comme mon séjour était limité, on m'a suggéré un itinéraire de quelques heures à pied avec une carte de la ville pour ne rien manquer, ce que j'ai grandement apprécié. Le tout, sans compter le petit-déjeuner... constitué notamment de gâteaux cuisinés maison tous les jours (je souligne leur tiramisu, absolument sublime). Bref, je recommande l'endroit!


La gastronomie


Dire que j'ai bien mangé à Florence est un euphémisme. Là-bas, il faut essayer le steak florentin (désolée pour mes amis végétariens), les pâtes (encore et toujours - mais ce ne sont pas les carbonaras romaines qui sont de mise - demandez plutôt conseil au serveur!), les charcuteries locales, les typiques sandwichs garnis de tripes (je vais être honnête, je n'y ai pas goûté!)... et le gelato aussi bien sûr (encore et toujours).


Voici quelques endroits particulièrement appréciés (lorsque je me rappelle exactement ce que j'ai mangé plusieurs semaines plus tard... c'est toujours bon signe!):


- Le Mercato Centrale - marché typique italien, on y retrouve de tout (poissons, viandes, fruits et légumes, vins), mais aussi plusieurs comptoirs pour manger un petit quelque chose. Belle ambiance, vraiment agréable de s'y balader;


- En face de ce marché, la trattoria Vecchio Mercato. À prime abord, j'ai hésité à y aller car il y avait une jeune dame à l'avant pour attirer les clients, ce qu'habituellement, je fuis. Cependant, après une discrète observation de l'endroit en lui-même, j'ai remarqué que plusieurs italiens s'y trouvaient, donc je m'y suis attablée aussi, et ce fut fort heureux. Les serveuses étaient très drôles (j'ai bien ri avec elles). J'ai mangé des pâtes aux truffes (ci-contre, jamais je n'avais mangé autant de truffes dans un même plat) et un dessert nommé "torta de la nonna" (dessert toscan typique, tarte avec une crème costarde au citron-vanille, des noix de pins... je mange rarement du dessert au restaurant mais ceci était délicieux). Tout est frais, le marché étant en face. À la table voisine, ils ont commandé un énorme steak florentin grésillant encore et j'aurais aimé pouvoir piger dans leur assiette (www.vecchiomercato.it)!


- Pour un repas très bon, typique et peu cher, on m'avait recommandé la Trattoria La Burrasca (merci Mélanie Dubé!). Décoration typique à l'ancienne, non seulement très bon mais le service est efficace, gentil et très agréable. J'y ai goûté une assiette de charcuteries pour le lunch accompagnée d'un bon Chianti. Avoir eu plus de temps (!) j'y serais retournée pour un repas complet en soirée. Cette adresse est également tout près du marché.


Et il y a tant d'endroits où manger à Florence! Pour un lunch, on m'a recommandé le Verazano (que je n'ai pas eu le temps d'essayer mais qui a l'air excellent). J'ai également aimé la terrasse et l'ambiance d'Il Vivandiere (www.ilvivandiere.it) et de la Casa del Vin Santo (où j'ai cassé la croûte tard le soir). J'ai eu l'impression que tous les endroits étaient bondés, donc si vous désirez impérativement manger à un endroit en particulier, il peut être bon de réserver (lorsque c'est possible, car plusieurs ne prennent pas les réservations). J'éviterais peut-être les restaurants alignés le long de la gare qui m'ont semblé très touristiques.


Une tournée de vignobles toscans


Si vous passez quelques jours à Florence, il faut absolument passer du temps en Toscane, que ce soit pour une randonnée, un tour de vélo, la visite des villages ou autre. Pour ma part, j'ai décidé de m'inscrire à l'une de mes activités favorites en voyage, une tournée guidée de vignobles. J'ai choisi la compagnie Grape Tours, car l'entreprise est basée à Florence même, les visites sont en petits groupes et les endroits visités sont des domaines familiaux loin des grands vignobles commerciaux. J'ai choisi le "Chianti Tradition", mais plusieurs autres options sont disponibles (www.tuscan-wine-tours.com). Ce fut l'une des plus belles journées de mon voyage et c'est le meilleur tour de ce genre que j'ai eu l'occasion de faire à ce jour, ce n'est pas peu dire.


Je fus heureuse de constater à l'arrivée au point de rendez-vous que notre groupe ce jour-là était constitué... d'un jeune couple de New York (très gentil) et de moi-même uniquement. Nous étions accompagnés de notre guide Matteo, sommelier de formation. Comme les vignobles se trouvent à proximité de Florence, les distances à parcourir sont relativement courtes et permettent de profiter pleinement de la journée.


Nous avons commencé notre périple au vignoble "La Sala", qui s'est avéré mon favori. C'est le frère du vigneron qui nous a fait visiter le domaine. Nous avons goûté à du vin directement d'une barrique (une première pour moi), puis nous avons fait une dégustation de vins et d'huile d'olive (avec du pain, charcuteries, fromage, ...) pour accompagner le tout. C'est le matin et les portions sont généreuses, mais nous sommes en vacances! La passion se lit dans les propos de celui qui nous accompagne. Les vins sont délicieux et il était particulièrement intéressant de découvrir le "vin santo", un vin assez rare, dont le vieillissement en barrique dure quelques années, dans un grenier où le vent s'infiltre, révélant en bout de production un vin sucré excellent en dessert ou en apéritif (j'en ai ramené une bouteille - je la garde pour une occasion spéciale!).



Deuxième arrêt à La Ginestra, agrotourisme (ils offrent de l'hébergement et de la restauration), où un lunch nous attendait sur la terrasse avec vue sur les vignes et les collines de Toscane. Ici, ce sont plutôt les vins nature qui étaient à l'honneur avec leurs étiquettes originales. Dégustation très intéressante et que dire du repas... fromages locaux, humus maison, polenta, charcuteries, pâtes, dessert. Ce fut délicieux et fort copieux (contrairement à certains tours du même type que j'ai pu voir ailleurs) - et j'aurais bien passé l'après-midi dans leur piscine à regarder le paysage environnant. Au troisième arrêt, l'environnement était charmant et les vins encore très intéressants, plus raffinés. Ici, c'est notre guide sommelier qui nous a fait faire la dégustation. Nous sommes ensuite retournés à Florence.


Il fut étonnant de constater à quel point nous avons bu beaucoup de vin lors de cette journée mais qu'en même temps... aucun effet nocif ne se fit sentir le lendemain matin (pour ma part du moins). C'est le bonheur de la culture biologique et nous en avions été avisés dès le premier endroit visité!


Quoi faire à Florence


Le choix d'activités à faire à Florence est quasi infini... En voici une liste (absolument non exhaustive):


- Assister à un concert au "Teatro Del Maggio", très moderne, en contraste avec la vieille ville médiévale. La salle m'a fait un peu pensé à la Maison Symphonique. L'acoustique y est excellente. Pour ma part, lors de mon passage, le festival "Maggio Musicale Fiorentino" était en cours et une place à un concert m'a coûté seulement 20 euros (https://www.maggiofiorentino.com);


- Le musée du palais Vecchio (http://museicivicifiorentini.comune.fi.it/palazzovecchio), très intéressant pour son histoire, son architecture et ses différentes salles richement décorées;


- La galerie Uffizi, un grand musée incontournable (https://www.uffizi.it/gli-uffizi). Malheureusement, je n'ai pas pu le visiter, mais ce n'est que partie remise;


- La célèbre cathédrale de Florence (Santa Maria Del Fiore et son Duomo). J'ai lu qu'il y a 463 marches pour se rendre au sommet du fameux dôme et cela vaut la peine d'y monter! L'attente est longue, mais on peut couper celle-ci en achetant un billet avec une heure précise de visite. À un certain moment de l'ascension, on peut observer le plafond du Duomo, que je vous invite à regarder attentivement, il saura vous surprendre - je n'en dis pas plus! La vue au sommet est spectaculaire et on voit très bien que Florence est entourée des collines de Toscane. Si vous vous sentez en forme, vous pourrez également monter la tour Giotto, dans le même ensemble (ce que j'ai fait avec le même billet);


- Le Ponte Vecchio est à voir puisque c'est l'emblème de Florence. Traverser le pont n'est en soi pas très intéressant (beaucoup de monde et les commerces vendent principalement des bijoux en or). Son intérêt réside à l'admirer à partir de l'une des deux rives de l'Arno ainsi que sur les ponts les plus près. Jolies photographies garanties - et retournez-y à des heures différentes pour voir la lumière changer l'ambiance complètement (le meilleur moment étant selon moi au coucher du soleil); et


- Les jardins Boboli sont très jolis mais ne valent peut-être pas le détour si la durée de votre séjour est très limitée à Florence (comme plusieurs jardins en Italie, j'ai trouvé qu'il y avait un certain manque d'entretien - par contre l'endroit est paisible et offre à certains endroits de belles vues sur la ville ou la campagne avoisinante).


Et ce ne sont bien sûr que quelques idées... car il y a des dizaines de choses à voir. La ville est tellement belle, élégante, cela vaut grandement la peine de s'y perdre pour la découvrir, encore et encore (vous commencez peut-être à savoir que c'est selon moi la meilleure façon de visiter une ville et de savourer son atmosphère!).


Mes bémols


Mon séjour était beaucoup trop court (à peine trois jours...)! Y retourner, je visiterais plus de monuments et de musées, je prendrais certainement un cours de cuisine mais surtout... je louerais une voiture et passerais quelques jours en Toscane à me balader de village en vignoble, en dormant dans des hébergements typiques. Aussi (et ce n'est pas réellement un bémol en soi), j'ai constaté qu'une grande quantité de touristes américains se trouvaient là (plus que ce que j'ai pu voir ailleurs en Italie), pour une raison que j'ignore. Donc attendez-vous à entendre beaucoup parler anglais dans la rue, ceci n'enlevant rien au charme et à la beauté de l'endroit.


Prochain arrêt, Bologne!


86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page