top of page
  • Photo du rédacteurMarjorie Béchard

Nusa Lembongan

Mon plus long arrêt depuis le début de mon voyage... six jours. Nusa Lembongan est une île que l'on rejoint en ferry depuis Sanur, Bali, en environ 45 minutes. Charmante, on peut y admirer de merveilleux couchers de soleil à plusieurs endroits. La mer est turquoise, sur plusieurs plages le sable est pâle et très fin. L'île est plutôt pauvre, on peut le voir en s'aventurant un peu plus en dehors des routes principales. On n'y voit aucune voiture, ici, ce sont les scooters qui sont rois, ainsi que de petits camions où s'entassent à l'arrière touristes, balinais ou... marchandises. On y vient pour le surf, la plongée sous-marine, la plage, ainsi que les beaux paysages. J'ai remarqué que plusieurs touristes n'y viennent qu'en aller-retour d'une journée, mais je crois que l'île mérite qu'on s'y attarde un peu plus. En bateau, j'ai observé des plate-formes en mer qui ressemblent à des parcs d'attractions (glissades d'eau, bar, etc.) - chose que je n'ai absolument pas essayé, mais dont certains touristes semblent très friands. Je suis allée à Nusa Lembongan spécifiquement pour y faire ma certification de plongée "PADI open water" (petit défi personnel, encore une fois).


Après une journée de farniente à l'arrivée (car oui, en étant partie longtemps, je me le permets!), j'ai fait ma certification au Lembongan Dive Center et ce, en 4 jours (ce pourquoi je suis restée si longtemps sur l'île). La première journée est complètement théorique... on regarde 5 heures de vidéos en répondant à des questions, puis un instructeur fait un résumé et regarde les réponses avec nous... et il y a des devoirs à faire ensuite (donc on oublie la journée plage ou exploration, on est bien trop occupé - et le tout en anglais bien sûr de surcroît). Jour 2 - cette fois-ci, c'est en piscine. Nous étions 2 élèves et avons passé 4 heures en piscine à faire toutes sortes de choses (préparer l'équipement, respirer sous l'eau, apprendre à enlever et remettre le masque, donner de l'oxygène à une personne en difficulté, etc.). Assez intense et encore des devoirs et de la théorie! Les jours 3 et 4 sont beaucoup plus intéressants, puisqu'on plonge en mer (2 plongées par jour - avec, encore une fois, un peu de théorie avant et après les plongées). Nous avons plongé sur des sites entourant l'île de Nusa Penida... dont Crystal Bay, Pura Ped et Manta Point (le point le plus éloigné, ce ne sont pas tous les centres de plongée qui y vont, c'était à une bonne heure en bateau du centre). J'ai vu des raies mantas (plusieurs!), des tortues de mer, des poissons et des coraux multicolores, un bébé requin, une tortue de mer, mais surtout... le fameux mola-mola, immense poisson, assez rare à apercevoir. Bref, j'ai été vraiment chanceuse!... Des australiens rencontrés en route ont fait six plongées aux mêmes sites dans le but de voir le fameux poisson et ne l'ont jamais vu! Personnellement, j'ai vraiment aimé mon expérience, mais je trouve que c'est somme toute assez intense à faire en vacances... disons que je suggère fortement d'entamer la portion théorie à la maison à l'avance, question d'assimiler le tout avant d'arriver sur place. L'endroit n'est peut-être pas idéal pour des plongeurs débutants... il y a tout de même beaucoup de courant et l'eau est par endroits vraiment très froide (j'aime l'eau et ai l'habitude de nager, donc cela ne me faisait pas peur, mais disons que pour un baptême de plongée, il y a moyen de faire cela de façon disons... plus détendue!). Aussi, je dois dire qu'à la fin de chacune de ces journées, j'étais vraiment fatiguée (pour ne pas dire assommée), donc disons que mes soirées étaient plus que tranquilles... piscine, une petite marche pour dénicher un endroit où admirer le coucher du soleil, souper et dodo! Voici d'ailleurs quelques magnifiques couchers de soleil sur l'île.



Après tout cela, il ne me restait plus qu'une journée pour profiter de l'île... comme les routes ne sont vraiment pas belles et que finalement j'ai eu peur de conduire moi-même un scooter toute seule (!), j'ai trouvé un guide, en scooter, qui m'a fait faire le tour de l'île (et de Nusa Ceningan, toute petite île juste à côté). Il y a quelques jolies plages, mais aussi des falaises et un magnifique lagon bleu qui est à voir. On a fait tout cela en plus ou moins 3 heures, vous donnant une idée à quel point l'île est petite.



Avoir pu bénéficier d'une journée de plus, j'aurais pris un tour guidé afin de visiter l'île de Nusa Penida, beaucoup plus sauvage, plus grande aussi, accessible uniquement en bateau. J'en ai fait pratiquement le tour toutefois, vue de la mer, dans le cadre des plongées. L'île est entourée principalement de falaises, dont celles au sud sont très vertes, couvertes d'arbres. Des rochers sortent de la mer en plusieurs endroits. Très beau... mais aucune photographie car trop occupée avec le cours de plongée!


J'ai beaucoup aimé Nusa Lembongan aussi pour ses habitants. Encore une fois... les balinais me saluent toujours quand je les croise et ils sont très souriants. Pour cette destination, disons que je ne me suis pas tellement concentrée sur le côté gastronomique. J'ai mangé dans quelques warung locaux qui étaient très bien, mais rien de particulier à signaler pour être bien franche. En marchant un peu plus loin des rues principales, il est possible d'observer la vie balinaise... j'ai même pu voir une cérémonie de crémation (et même plus d'une...). Plusieurs habitants vivent toujours de la pêche et les petits bateaux colorés sont vraiment jolis à observer. Malheureusement, j'ai remarqué beaucoup de déchets... dont un dépotoir à ciel ouvert on l'on faisait brûler des amoncellements de détritus ici et là. Si certains balinais vivent de façon confortable, d'autres sont vraiment moins choyés... parfois on voit un lit au beau milieu d'un petit dépanneur misérable, cette pièce unique étant à la fois la maison et le gagne-pain de la famille.


Les hébergements touristiques à Nusa Lembongan sont surtout de petits bungalows bien simples mais coquets, en général placés autour d'une piscine. J'étais personnellement au D&B Bungalows (près de mon centre de plongée) - c'était bien, propre et abordable, toutefois si jamais vous y allez... demandez impérativement un chambre au fonds loin de la route (j'avais la première près de la route et c'était très bruyant... on entend les scooters très tard et comme ce n'est pas un vrombissement continu mais plutôt un bruit sporadique, cela réveille mal... malgré qu'à la fin je m'étais déjà habituée et je dormais tout de même). Aussi, le petit-déjeuner est disons... plutôt frugal! Quelques hébergements sont plus hauts de gamme, mais nous sommes loin des grands hôtels de Kuta, Seminyak ou Nusa Dua. Aussi, à refaire, je tenterais de trouver plutôt un bungalow directement sur le bord de la mer, quitte à payer plus cher... question d'entendre les vagues plutôt que les moteurs des scooters!


Prochaine destination : Amed

67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page